QuoVADis

QuoVADis (Aide à Distance à la Vie Quotidienne pour des personnes âgées atteintes de troubles cognitifs)

Type : ANR TecSan 2007

Début : Janvier 2008

Fin: Juin 2011

quovadis

Partenaires: IBISC (leader), Télécom SudParis, APHP (Hôpital Broca), SAMU 92, INSERM U558, ESIEE, ESIGETEL, Robosoft, ASICA

Résumé

Le projet QuoVADis répond au besoin de compenser les difficultés de communication dues aux pertes dans les capacités cognitives qui génèrent l'isolement social, la dépression, l'insécurité et l'inconfort dans la vie quotidienne. Le système vise d'une part à rétablir le lien affectif avec les proches, aidants et soignants par un système mobile interactif accompagnant la personne en difficulté, et d'autre part à lui permettre de se repérer dans son environnement et de le contrôler. Il a pour but de faciliter la prise en charge des pathologies cognitives (Maladie d'Alzheimer ou apparentées) et d'alléger le fardeau des aidants. L'intérêt de la mobilité introduite par le robot est précisément un accompagnement constant accepté, souhaité et valorisé sur le plan affectif et sécuritaire. Le maintien à domicile de personnes présentant des troubles cognitifs est une alternative à l'hospitalisation qui répond à la tendance actuelle de réduction du nombre de lits hospitaliers. Le projet QuoVADis a pour objectifs de répondre à deux des problèmes posés par le maintien à domicile : la stimulation cognitive et la sécurité médicale des personnes.
Stimulation cognitive du patient. Pour les personnes atteintes de troubles cognitifs (Alzheimer par exemple), les enjeux sont de pouvoir stimuler les capacités cognitives résiduelles en aidant le patient à se repérer dans le temps et l’espace, en le sécurisant en cas d’errance, de désorientation et d’angoisse, et en facilitant sa communication avec l’entourage. L'apport principal visé est l'introduction novatrice dans le domaine de la stimulation cognitive du concept de "robot compagnon" multimédia interactif et mobile permettant de stimuler le patient.

Sécurité du patient
. Elle est basée sur un système de télévigilance de patient à domicile qui a pour objectif de permettre à des personnes dépendantes ou fragilisées de rester chez elles et d'être aidées ou "médicalisées" à distance de manière plus réactive en cas d’urgence. Les personnes concernées par cette fonction de sécurité sont les personnes dépendantes mais aussi des personnes atteintes de pathologies cardiaques ou des personnes en phase de convalescence post-clinique nécessitant une surveillance médicale rapprochée.

Site web: http://quovadis.ibisc.univ-evry.fr/

Etat projet: 
Terminé